15/01/2011

LOCOMOTIVE VW-PORSCHE.Escher 1954 VW-Porsche" Kleinbahn Prototyp"

 


Ces petits trains , construits de 1954 à 1971,  ont été utilisés dans des parcs et des jardins botaniques. Il tiraient 3 voitures transportants ainsi 90 passagers.  le design ainsi que la conception de la locomotive ressemblant à un croisement entre le train TEE légendaire et la Porsche 356 n'est pas fortuit. Cette locomotive a été concue pour fonctionner avec un moteur industriel VW et était le prototype des trains de VW-PORSCHE.

VW_Porsche_locomotive_by_Kotbaum.jpg

 

11:15 Écrit par D-Ted! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

PORSCHE RSR

Porsche avait promis une première mondiale à Detroit, la voici: la 918 RSR. Une voiture de course hybride avec laquelle Porsche ira au charbon, en concourant entre autres au Nürburgring. Plus tard suivra une version de production.

La 918 RSR est extrapolée à partir de la 918 Spyder, avec laquelle Porsche avait pris le monde par surprise. Elle a aujourd'hui gagné un toit et des portes papillon. Elle a conservé son concept hybride mais reprend en grande partie des éléments de la 911 GT3 R Hybrid de compétition.

Le projet de Porsche est de profiter des courses d'endurance pour voir jusqu'où les technologies hybrides peuvent être poussées. Et on peut les pousser plutôt loin, puisqu'en 2010, Porsche a remporté les 24 Heures du Nürburgring sans rencontrer le moindre souci. Cette fois, Porsche sera sur la ligne de départ avec des arguments encore plus convaincants.

767 ch

La 911 de course avait encore un Flat Six, tandis que la 918 RSR recevra à l'arrière un V8 de 563 ch. Dans chaque roue avant, on trouvera un moteur électrique, chacun de 102 ch. Au total donc, ce sera de 767 ch dont disposera le pilote. L'énergie libérée au freinage sera évidemment récupérée dans une "boîte" guidée par un volant d'inertie, installée dans le cockpit à côté du pilote. Ce dernier pourra, d'une simple pression sur un bouton, utiliser cette énergie pour alimenter les moteurs électriques. Très utile en dépassement ou dans les longues lignes droites.

 

918.jpg918bis.jpg

10:52 Écrit par D-Ted! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

01/01/2011

CABARET NEW BURLESQUE

Elles sont devenues des stars depuis Tournée, le film de Mathieu Amalric. Mais Mimi Le Meaux, Kitten on the Keys, Dirty Martini, Julie Atlas Muz, Evie Lovelle et le seul homme de la troupe, Roky Roulette, s'accrochent plus que jamais aux planches. Leur spectacle mise sur le burlesque : effeuillage, bump and grind - version américaine de la danse du ventre - et tassel twirling - art de faire tourner le plus vite possible les pompons accrochés aux pasties, ces rondelles de tissus posées sur le mamelon et qui protègent d'une ancienne infraction à l'interdiction de se produire nue en public. Ces demoiselles ont l'aplomb des ­Salomé de saloon qui, mieux que Calamity Jane, injectaient naguère un peu de féminité dans la conquête de l'Ouest. Elles jouent aujourd'hui sur les codes de la société américaine qu'elles se plaisent à parodier : trop de glamour, de blondeur, de rousseur, et gags érotico-outrageous appuyés jusqu'à la caricature.

Cabaret New Burlesque, Théâtre de la Cité Internationale, 17, bd Jourdan (XIVe). Tél. : 01 43 13 50 50. Dates : du 27 décembre au 15 janvier. Places : de 14 à 21 € et au 104, 104, rue d'Aubervilliers (XIXe) Dates : du 21 au 23 janvier.cab.jpg

23:32 Écrit par D-Ted! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

BONNE ANNEE 2011

dita_coupe.jpg

23:20 Écrit par D-Ted! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook